Quel type de bureaux louer ?

Location de bureau

Les espaces de travail ont considérablement changé ces dernières années. Dans les grandes entreprises, l’open space est la configuration devenue la plus courante. Les start-ups, les acteurs du numérique, les jeunes générations… ont pour leur part développé des espaces partagés. Si vous voulez louer des bureaux, il va donc vous falloir déterminer le type de lieux que vous voulez occuper.

Les solutions possibles

Actuellement, les principales possibilités de locations et d’occupations de bureaux sont les suivantes :

  • L’open space : un vaste plateau sur lequel sont installés tous les postes des salariés. Des cloisons peuvent les séparer les uns des autres. Des bureaux « privatifs » peuvent encore enrichir l’offre.
  • Les business centers : dans ces centres d’affaires, on sous-loue généralement ses bureaux. C’est une façon économique de loger son activité professionnelle.
  • Les pépinières : le principe est le même, à savoir la sous-location, mais il est aussi possible de profiter d’un accompagnement. C’est le cas aussi des incubateurs d’entreprise.
  • Les espaces de coworking : une solution qui a de plus en plus le vent en poupe, surtout auprès des jeunes. Ses avantages sont divers. Ce type de location de bureau est d’abord économique puisque les frais sont partagés à plusieurs. Ensuite, ces espaces favorisent les échanges, ce qui a généralement un impact positif sur le développement d’une activité.
  • A domicile : il est également possible de faire de démarches pour louer à son entreprise une pièce de sa maison dédiée à son activité.

Comment faire son choix

Consultez les offres de location de bureaux disponibles à cette adresse : https://www.bnppre.fr/a-louer/bureau/. Vous pourrez choisir des annonces en fonction du nombre de postes souhaités, de la ville ou de la région où vous envisagez de vous installer, du montant des loyers… Pour choisir le bon type de bureau, vous devez vous poser un certain nombre de questions. Elles concernent la superficie des bureaux, mais aussi les équipements, l’environnement immédiat, les charges…